Home Informatii Utile Membrii Publicitate Business Online
Abonamente

Despre noi / Contacte

Evenimente Culturale

 

Românii de pretutindeni
Puncte de vedere
Pagina crestinã
Note de carierã
Condeie din diasporã
Poezia
Aniversari si Personalitati
Interviuri
Lumea nouã
Eternal Pearls - Perle Eterne
Istoria noastrã
Traditii
Limba noastrã
Lumea în care trãim
Pagini despre stiintã si tehnicã
Gânduri pentru România
Canada Press
Stiri primite din tara
Scrisorile cititorilor
Articole Arhivã 2019
Articole Arhivã 2018
Articole Arhivã 2017
Articole Arhivã 2016
Articole Arhivã 2015
Articole Arhivã 2014
Articole Arhivã 2013
Articole Arhivã 2012
Articole Arhivã 2011
Articole Arhivã 2010
Articole Arhivã 2009
Articole Arhivã 2008
Articole Arhivã 2007
Articole Arhivã 2006
Articole Arhivã 2005
Articole Arhivã 2004
Articole Arhivã 2003
Articole Arhivã 2002


Prime Minister Stephen Harper made the following statement at Rideau Hall

“Good morning.

“In light of yesterday’s disappointing events I met with His Excellency the Governor General, and he has agreed that Parliament should be dissolved.


“Before I say anything else, I would like to begin by thanking Canadians for the confidence and trust they have given me and my colleagues over the past five years.


“It has been a privilege and honour to serve as Prime Minister of the best country in the world as together we faced the most difficult days of the global economic recession.


“At the same time, because of the great challenges that still confront us I understand that our job is not done.


“Today the world economy remains fragile. The risk of a new international debt crisis is still with us. Armed conflict, political turmoil and humanitarian disasters in the Middle East and elsewhere have serious potential consequences for the global recovery.


“Against this backdrop of growing economic risk, and against our advice, the opposition parties have chosen to force an election the country doesn’t want; an election the economy doesn’t need.


“They have deliberately chosen to halt the implementation of the Next Phase of our Economic Action Plan, a plan that has thus far allowed Canada to emerge from the global recession in a much better position than most other countries.


“To my fellow Canadians I say this: the opposition parties have made their choice. Now we Canadians get to make ours.


“On May the 2nd, we will choose between stable national government and a reckless Coalition; between a low-tax plan for jobs and growth, and a high-tax agenda that will stall our recovery, kill jobs and set families back.

“Canadians need to understand clearly, without any ambiguity: unless Canadians elect a stable, national majority, Mr. Ignatieff will form a Coalition with the NDP and Bloc Québécois. They tried it before. It is clear they will try it again. And, next time, if given the chance, they will do it in a way that no one will be able to stop.


“We need to ensure that our government is stable, national and wholly committed to the unity of our country.


“Imagine a coalition of arch-centralists and Quebec sovereignists trying to work together.


“The only thing they’ll be able to agree on is to spend more money and to raise taxes to pay for it. We’ve all got too much at stake. Now is not the time for political instability.


“Now is not the time for economic uncertainty. And now is most certainly not the time for higher taxes.


“For Conservatives, economic recovery is our focus; economic recovery is our plan; and we will continue to use each and every day of a renewed mandate to complete our economic recovery, to provide growth, jobs and financial security for Canadian families.


“The outcome of this election will therefore impact each and every Canadian with a job to find or a job to keep; a home to buy or a mortgage to pay; a retirement to fund or a business to build.


“During this campaign, our focus will be on these Canadians: real people with real priorities who never wanted this election in the first place, who only want the economic recovery to be completed and political stability in Ottawa so they can have financial security at home.


“We will be asking Canadians for a renewed mandate to:


Implement the Next Phase of Canada’s world-leading Economic Action Plan to protect and create jobs as outlined in the Budget.

To make life easier and more affordable for working families, the people who work hard and play by the rules.

To make our streets safer, putting the rights of victims ahead of criminals.

And to stand on guard for our country by cracking down on human smuggling and strengthening our Arctic sovereignty.

“Canada is coming out of the global economic crisis with a clear economic advantage.

“Today, the world looks to Canada. And this is something we should all be proud of. We can protect this advantage. We can complete our economic recovery. And we can keep taxes down.


“And so I ask Canadians for their support. I ask Canadians: who can deliver the stable national government that Canada needs to complete our economic recovery and keep taxes down?


“Thank you.”



- 30 -




Conservative Press Office: 1-877-262-7026

This document is also available at http://www.conservative.ca



DÉCLARATION DE CAMPAGNE

Date : 26 mars 2011


Pour publication immédiate


LE DISCOURS PRONONCÉ FAIT FOI


DECLARATION DU PREMIER MINISTRE STEPHEN HARPER À RIDEAU HALL


Le Premier ministre Stephen Harper a fait la déclaration suivante à Rideau Hall :


« Bon matin,


« Face aux événements décevants d’hier, j’ai rencontré Son Excellence le Gouverneur général, qui a accepté de dissoudre le Parlement.


« Avant de poursuivre, j’aimerais débuter en remerciant les Canadiennes et Canadiens pour la confiance qu’ils nous ont confiée, à mes collègues et moi au cours des cinq des dernières années.


Cela a été un honneur et un privilège de servir à titre de Premier ministre le meilleur pays au monde alors qu’ensemble, nous faisions face aux jours les plus difficiles de la crise économique mondiale.

« En même temps, en raison des grands défis auxquels nous sommes toujours confrontés, je comprends que notre travail n’est pas complété.


« Aujourd'hui, l’économie mondiale reste fragile. Le risque d’une nouvelle crise d’endettement internationale est toujours réel. Les conflits armés, le chaos politique et les catastrophes humanitaires, au Moyen-Orient et ailleurs, peuvent avoir de graves conséquences sur la reprise mondiale.


« Malgré ce risque économique croissant en toile de fond, et malgré nos conseils, les partis de l’opposition ont décidé de forcer la tenue d’élections dont le pays ne veut pas,
des élections dont l’économie n’a pas besoin.


« Ils ont délibérément choisi de stopper la mise en œuvre de la prochaine phase de notre Plan d'action économique, un plan qui, jusqu’à présent, a permis au Canada de sortir de la récession mondiale dans une position bien meilleure que la plupart des autres pays.

« À mes concitoyens, je dis ceci : Les partis d’opposition ont fait leur choix. À présent, nous les Canadiens, faisons le nôtre.


« Le 2 mai, nous ferons un choix entre un gouvernement national stable et une dangereuse Coalition; entre un plan d’allégement fiscal pour l’emploi et la croissance, et un ordre du jour de hausses fiscales qui freinera notre reprise, tuera des emplois et fera retourner les familles en arrière.


« Les Canadiens doivent bien comprendre, sans aucune ambiguïté, que s’ils n’élisent pas une majorité nationale stable, Monsieur Ignatieff formera une Coalition avec le NPD et le Bloc. Ils l’ont fait par le passé. Ils le referont. Et cette fois, ils n’abandonneront pas.


« Nous devons assurer que le gouvernement du Canada est stable, national et déterminé à assurer l’unité de notre pays.


« Imaginez une Coalition d’archi centralisateurs et de souverainistes québécois tentant de collaborer.

« La seule chose sur laquelle ils pourront s’entendre sera de dépenser plus d’argent et d’augmenter les taxes et les impôts pour financer ces dépenses. C’est un risque que notre pays ne peut pas se permettre. Ce n’est pas le temps pour de l’instabilité politique.


« Ce n’est pas le temps pour de l’instabilité économique. Et ce n’est certainement pas le temps pour des hausses de taxes et d’impôts.

« Pour les Conservateurs, la reprise économique est la priorité, la reprise économique est le plan, et nous allons continuer à utiliser tous les jours d’un mandat renouvelé pour assurer notre reprise économique pour offrir une croissance, des emplois et une sécurité financière aux familles canadiennes.


« Le résultat de cette élection affectera donc tous les Canadiens qui détiennent un emploi ou qui sont à la recherche d’un emploi, qui ont une maison à acheter ou une hypothèque à payer, qui ont une retraite à financer or une entreprise à bâtir.


« Pendant cette campagne, nous nous dévouerons à ces Canadiens. Des vrais gens avec des vraies priorités qui n’ont jamais voulu de ces élections, qui souhaitaient que la reprise économique soit complétée et qui souhaitaient une stabilité politique à Ottawa pour qu’ils puissent jouir d’une sécurité financière.


« Nous allons demander aux Canadiens un mandat renouvelé :



Pour mettre en œuvre la prochaine phase du Plan d'action économique du Canada, un plan de classe mondiale pour protéger et créer des emplois, comme le précisait le Budget, Pour rendre la vie des familles canadiennes, les gens qui travaillent fort et qui respectent les règles, plus facile et plus abordable dans toutes les régions.

Pour rendre nos rues plus sécuritaires, faisant passer les droits des victimes avant les criminels.

Et pour défendre notre pays, en nous attaquant au passage de clandestins et en renforçant notre souveraineté dans l’Arctique.

« Le Canada émerge de cette crise économique mondiale avec une longueur d’avance.


« Aujourd’hui, les regards se tournent vers le Canada. Et nous devrions tous en être fiers. Nous devons protéger l’avantage économique du Canada, afin d’assurer notre reprise et de maintenir un faible fardeau fiscal.

« Je demande donc aux Canadiens de nous soutenir. Je pose la question suivante aux Canadiens : Qui peut offrir le gouvernement national stable dont le Canada a besoin
pour assurer notre reprise économique et maintenir un faible fardeau fiscal ?


« Merci beaucoup. »


- 30 -



Service de presse du Parti conservateur : 1-877-830-7407

Ce document est également disponible au http://www.conservateur.ca






Service de presse du Parti conservateur     3/26/2011


Contact:






 
Informatii Utile despre Canada si emigrare.
Inregistrati-va ca sa puteti beneficia de noile servicii oferite Online.
Business-ul dvs. poate fi postat Online la Observatorul!
Anunturi! Anunturi! Anunturi! la Publicitate Online

 

Home / Articles  |   Despre noi / Contacte  |   Romanian Business  |   Evenimente  |   Publicitate  |   Informatii Utile  |  

created by Iulia Stoian